Réfractomètres numériques

HANNA instruments propose une gamme de réfractomètres numériques au prix d’un réfractomètre manuel !

Légers et portatifs, ces modèles sont parfaitement adaptés pour un usage tant sur le terrain qu’au laboratoire. Ils séduiront par leur robustesse, leur simplicité d’utilisation et leur coût particulièrement intéressant. Spécialement conçus pour répondre aux exigences de conformité et de qualité des professionnels de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de l’industrie et de la science, ils restent, du fait de leur prix fort séduisant et de leur extrême facilité d’utilisation, à la portée de tous, initiés ou néophytes.
Fonctionnant selon le principe de la mesure de l’indice de réfraction par réflexion, ils permettent de déterminer avec rapidité et une très bonne précision des concentrations contenues dans des échantillons fluides.
À l’opposé d’un réfractomètre manuel, ils permettent la lecture directe des valeurs, écartant ainsi toutes les erreurs d’appréciation visuelle liées aux instruments manuels.
Polyvalents, ils offrent à l’utilisateur un choix d’unités de mesure (selon modèle) usuelles.
Logés dans un boîtier étanche IP 65 et robuste, ils sont parfaitement appropriés aux analyses en extérieur et milieux hostiles (humidité, poussière...).

Principes physiques de la réfractométrie

Schéma indice de réfractionDans les milieux homogènes et isotropes, la propagation de la lumière est rectiligne, mais à l’interface de deux milieux différents les rayons sont déviés en fonction de leur angle d’incidence et des indices optiques des deux milieux. Ainsi un bâton plongé partiellement dans l’eau nous apparaît brisé au niveau où il pénètre dans le liquide.

La seconde loi de Snell-Descartes nous révèle que la déviation est telle que, pour 2 milieux d’indices respectifs n1 et n2 avec n1 > n2, on a :

n1 . sin(θ1) = n2 . sin(θ2)

Il s’en suit qu’au-delà de l’angle θlim = arcsin (n2/n1) appelé angle limite ou angle critique, la lumière est entièrement réfléchie.

Fonctionnement des réfractomètres

Connaissant n1, il est donc possible de déterminer n2 par la mesure selon les cas de l’angle de réfraction ou de l’angle limite. Il existe deux types de réfractomètres, les manuels avec lesquels l’opérateur estime directement l’angle de réfraction de la lumière en plaçant son œil derrière le système optique et les appareils électroniques basés sur la mesure précise de l’angle de réflexion par un système optronique.

Applications

L’indice de réfraction d’une solution étant fonction de la quantité de solides dissous qu’elle contient, les réfractomètres permettent donc dans certaines conditions d’en apprécier la concentration. Ils sont utilisés dans de nombreux domaines notamment alimentaires.

Avantages...

Pour tous les réfractomètres :

  • une facilité de mise en œuvre,
  • une rapidité de la mesure.

En outre les modèles électroniques présentent

  • une précision accrue (source monochromatique),
  • une correcttion de température automatique,
  • un étalonnage simplifié,
  • un entretien simple,
  • une lecture digitale.

... et limites

L’échelle de Brix (%), fixée par l’ICUMSA (Commission Internationale pour l’Unification des Méthodes d’Analyse des Sucres) et communément utilisée comme unité de mesure en réfractométrie, a été établie à partir de la concentration en saccharose d’une solution aqueuse. Elle doit donc faire l’objet de conversions pour les solutions contenant d’autres composants.

Paramètre

« ‹ ... 1 2 ... »
Trier par
« ‹ ... 1 2 ... »
Trier par