Le guide pratique pour tester la conductivité du sol

06/05/2022

Les plantes ont besoin de beaucoup de soleil, d'air, d'eau et de nutriments pour pousser. Mais comment s'assurer que vos plantes ont suffisamment de nutriments ? Mesurer différents aspects du sol peut vous indiquer exactement ce dont vous avez besoin et ce qui vous manque, et vous aider à favoriser des plantes fortes et saines.

Mesurer le pH, la teneur en eau et la température de votre sol est un bon début pour un sol sain. Le contrôle des nutriments présents dans le sol est également nécessaire.

Une façon d'assurer le suivi de tous ces nutriments est de mesurer la conductivité électrique de votre sol. La conductivité électrique peut vous indiquer si vous avez besoin de plus d'éléments nutritifs ou si vous en avez trop. Cela vous fera gagner du temps et de l'argent dans la gestion de vos plantes.

Tout d'abord, passons en revue les principes de base. (Vous pouvez également utiliser l'un des liens ci-dessous pour passer à un autre sujet).

  1. Qu'est-ce que la conductivité électrique (EC) ?
  2. Facteurs qui affectent la conductivité du sol
  3. pH du sol et conductivité électrique
  4. Pourquoi mesurer la conductivité électrique du sol
  5. Quelle méthode d''analyse de la conductivité électrique choisir ?
  6. Choix de la sonde de conductivité
  7. Options d'analyse de l'EC du sol
  8. Entretien et maintenance des sondes EC

Qu'est-ce que la conductivité électrique ?

La conductivité électrique (EC) mesure la capacité d'une substance à transmettre un courant électrique. De petites particules chargées, appelées ions, aident à transporter la charge électrique à travers une substance. Ces ions peuvent être chargés positivement ou négativement. Plus il y a d'ions, plus la conductivité est élevée ; moins il y a d'ions, plus la conductivité est faible. La conductivité électrique est généralement exprimée en milliSiemens par centimètre (mS/cm).

Mesure des TDS dans le sol

Solides dissous totaux (TDS)

Les solides dissous totaux (TDS) sont la quantité de substances dissoutes en solution. Cette mesure permet de mesurer toutes les substances inorganiques et organiques dissoutes dans un liquide. Les résultats de cette mesure sont affichés en milligrammes par litre (mg/L), en parties par million (ppm), en grammes par litre (g/L) ou en parties par millier (ppt).

La mesure des TDS est un long processus. Il faut d'abord extraire toute l'eau d'un échantillon de sol, puis faire évaporer l'eau et peser le résidu restant après évaporation. Il est beaucoup plus facile de mesurer la conductivité électrique de la substance, puis de convertir la mesure en TDS avec un facteur de conversion. L'astuce consiste à s'assurer que vous utilisez le bon facteur de conversion !

Il faut garder à l'esprit, lors du choix du facteur de conversion, que tous les solides dissous ne sont pas conducteurs d'électricité. Par exemple, si vous mesurez la conductivité d'un verre d'eau et que vous ajoutez ensuite du sel de table, la conductivité augmentera. Mais si vous prenez ce même verre d'eau, que vous mesurez la conductivité, puis que vous ajoutez du sucre, la conductivité ne sera pas affectée.

Cela est dû au fait que le sel de table se décompose en ions chargés lorsqu'il est mis dans une solution. Le sucre se dissout, mais il ne se décompose pas en ions chargés. Cependant, si vous deviez mesurer les TDS des deux verres d'eau, il serait affecté par l'ajout de sel ou de sucre.

Les facteurs de conversion les plus courants entre l'EC et lse TDS sont 0,5 et 0,7. Le facteur de conversion 0,5 est basé sur la façon dont l'EC et les TDS sont liés au chlorure de sodium. Le facteur de conversion 0,7 est basé sur la façon dont l'EC et lse TDS se rapportent à un mélange de sulfate de sodium, de bicarbonate de sodium et de chlorure de sodium. Pour utiliser le facteur de conversion, il suffit de multiplier votre mesure de la conductivité électrique par le facteur de conversion pour calculer les TDS.

Exemple de tableau de conversion

Conductivité électrique (EC) Solides dissous totaux (TDS)
mS/cm µS/cm Conversion NaCl (0,5) Conversion 422 (0,7)
1,0 1000 500 mg/L (ppm) 0,50 g/L (ppt) 700 mg/L (ppm) 0,70 g/L (ppt)
1,5 1500 750 mg/L (ppm) 0,75 g/L (ppt) 1050 mg/L (ppm) 1,05 g/L (ppt)
2,0 2000 1000 mg/L (ppm) 1,00 g/L (ppt) 1400 mg/L (ppm) 1,40 g/L (ppt)
2,5 2500 1250 mg/L (ppm) 1,25 g/L (ppt) 1750 mg/L (ppm) 1,75 g/L (ppt)
3,0 3000 1500 mg/L (ppm) 1,50 g/L (ppt) 2100 mg/L (ppm) 2,10 g/L (ppt)

Les facteurs qui affectent la conductivité électrique du sol

De nombreux facteurs peuvent affecter la conductivité électrique de votre sol. Les facteurs les plus courants sont la température, le type de sol et son niveau d'humidité, la salinité, l'irrigation et les engrais, ainsi que la profondeur du sol.

Les facteurs qui affectent la conductivité électrique du sol : les fluctuations de température

Fluctuations de température

La température de l'air, de l'eau et du sol aura une incidence sur vos relevés de conductivité électrique. Rappelez-vous que la conductivité électrique du sol consiste à mesurer les ions présents dans l'échantillon. Ces ions sont très excités lorsque la température se réchauffe, ils rebondissent et sont plus actifs.

Une plus grande activité signifie que les ions sont mieux à même de conduire un courant électrique. Ainsi, la conductivité du sol augmente. Lorsque les températures se refroidissent, les ions se calment et se déplacent moins. Une activité moindre signifie que les ions ont plus de mal à transporter le courant électrique. La conductivité du sol diminue donc.

Les facteurs qui affectent la conductivité électrique du sol : le type de sol et taus d'humidité

Type de sol et taux d'humidité

La texture du sol influence la quantité d'humidité disponible. Cela affecte la conductivité du sol. Les ions aiment se coller et se lier à d'autres particules (comme les particules du sol). Lorsqu'ils sont tous liés, les ions peuvent être plus difficiles à mesurer. L'humidité, ou l'eau, aide à libérer les ions pour qu'ils puissent être lus.

La texture du sol influence également la quantité d'espace disponible pour l'eau dans le sol. C'est ce qu'on appelle la porosité ; les différentes tailles de particules du sol créent différents espaces pour l'air et l'eau.

Le sable ne retient pas bien l'humidité, il a donc une conductivité plus faible. Les sols limoneux, dont la texture est similaire à celle de la boue humide des berges d'une rivière, ont une conductivité de base moyenne. Ce type de sol est capable de retenir relativement bien l'eau.

Les sols riches en argile ont une conductivité plus élevée en raison de leur capacité à retenir l'humidité, et ceux qui ont une conductivité moyenne ont tendance à avoir le meilleur rendement agricole. Ils sont capables de retenir juste assez d'eau, tout en évacuant l'excès.

La capacité d'échange cationique (CEC) est une autre propriété liée à la conductivité et à la texture du sol. La CEC est liée à la quantité d'argile et de matières organiques dans le sol. L'argile a une conductivité électrique plus élevée, donc plus la CEC est élevée, plus la conductivité est élevée.

Les facteurs qui affectent la conductivité électrique du sol : irrigation et engrais

Irrigation et engrais

En général, les gens associent les milieux salés à des mers ou des océans, mais saviez-vous que le sol peut aussi être salé ? Ces sels peuvent poser un problème si la conductivité électrique ou les solides dissous totaux sont trop élevés.

Les sels sont très conducteurs et augmentent la conductivité électrique de votre sol. L'eau utilisée pour irriguer les cultures affecte directement la qualité du sol en augmentant ou en diluant les sels et les nutriments disponibles. Cela affecte à son tour la conductivité électrique.

Les pluies naturelles diluent la quantité de sel près des racines des plantes. Cela permet d'éviter que la plante ne soit "brûlée" par un excès de sels et de nutriments. Cela signifie que les racines de la plante sont essentiellement obstruées par les sels et les nutriments. Elles deviennent incapables d'absorber les sels, ce qui peut retarder leur croissance.

Si l'eau d'irrigation a une forte teneur en sel, elle peut s'accumuler dans les champs, augmentant la salinité et la conductivité électrique. La plupart des champs de culture sont considérés comme bons pour la plantation si la conductivité ne dépasse pas 4 mS/cm. Cependant, ce chiffre varie en fonction des cultures à planter.

L'ajout d'engrais est un bon moyen d'aider les cultures à atteindre une croissance optimale. Il y a cependant un revers à la médaille. Les engrais introduisent des nutriments et des sels dans le sol. Ces ions vont contribuer à augmenter la conductivité électrique du sol. Il est important de faire attention à la conductivité électrique de votre sol. Si vous ajoutez trop d'engrais, vous risquez d'augmenter la salinité et la conductivité électrique au-delà des limites de sécurité.

Les facteurs qui affectent la conductivité électrique du sol : la profondeur du sol

Profondeur du sol

Enfin, la profondeur du sol peut avoir une incidence directe sur sa conductivité électrique. Les plantes ne peuvent pousser que dans la couche arable, c'est-à-dire la couche supérieure du sol, riche en nutriments. Si la roche-mère ou l'argile est trop proche de la surface, cela peut augmenter la conductivité électrique du sol. Il est important de prendre note du type de sol qui se trouve autour (et en dessous !) de la zone de plantation.

 

pH du sol et conductivité électrique

Lorsque le pH du sol et la conductivité électrique de votre sol interagissent, des choses intéressantes se produisent. Le pH de votre sol vous indique à quel point il est basique ou acide, ce qui peut influencer les résultats de la conductivité électrique.

Le pH est également une mesure des ions, mais des ions spécifiques. L'activité des ions hydrogène chargés positivement rendent une substance plus acide, tandis que les ions hydroxyle chargés négativement rendent une substance plus basique. Comme ces ions portent des charges, ils peuvent également transporter de l'électricité.

Plus une substance est acide ou basique, plus il y a d'ions. Plus il y a d'ions, plus la conductivité électrique est élevée. Par conséquent, plus votre sol est acide ou basique, plus la conductivité électrique sera élevée. Plus votre pH est proche de la neutralité, moins il affectera la conductivité électrique de votre sol.

Pourquoi vous devriez mesurer la conductivité électrique du sol

Pourquoi vous devriez mesurer la conductivité électrique du sol ?

L'analyse du sol a pour but de s'assurer que les nutriments sont équilibrés. La mesure du pH du sol vous donne une idée de la disponibilité des nutriments, tandis que la conductivité électrique vous renseigne sur la quantité réelle de ces derniers. Rappelez-vous que la conductivité électrique donne une mesure de la force des ions dans le sol. Cela vous aide à suivre les nutriments qui sont disponibles pour vos plantes.

Il existe une forte corrélation entre un meilleur rendement des cultures et l'utilisation de cartes de conductivité électrique du sol. Comme les cartes topographiques, il existe des cartes qui montrent la conductivité de diverses zones géographiques. Vous pouvez créer votre propre carte de conductivité électrique en testant la conductivité électrique de différentes zones et en la reportant sur une carte.

Les plantes ont des tolérances variées aux sels dissous et aux concentrations de nutriments. Les plantes telles que les pois et les haricots sont très sensibles aux sels déposés dans le sol (l'EC doit être inférieure à 2 mS/cm). Le blé et les tomates ont une tolérance modérée à une conductivité plus élevée. Le coton, les épinards et les betteraves sucrières sont des exemples de plantes qui ont une tolérance très élevée à la conductivité électrique ; le sol de ces plantes peut aller jusqu'à 16 mS/cm avant de nuire au rendement de la culture*. Il est important d'équilibrer la conductivité électrique de votre sol pour favoriser une santé optimale des plantes.

* Ces données proviennent d'une étude qui a mesuré la conductivité électrique à l'aide d'un extrait de sol saturé 1:1 et 1:5.

Quelle méthode d'analyse de l'EC choisir ?

Il existe plusieurs méthodes pour mesurer la conductivité électrique de votre sol. Vous pouvez mesurer l'eau interstitielle (l'eau qui se trouve dans le sol), la conductivité totale ou globale du sol, ou vous pouvez créer une boue pour mesurer la conductivité du sol.

Le conseil Hanna Instruments
Lorsque vous mesurez la conductivité électrique du sol, prenez des mesures juste à côté des plantes ainsi que plus loin. L'humidité, les nutriments et le pH peuvent varier considérablement dans une zone plantée. Cela implique un peu plus de travail, mais vous apprécierez de pouvoir obtenir des résultats qui représentent mieux votre zone de plantation.

Les méthodes d'analyse de l'eau du sol

Mesurez votre eau interstitielle

Meilleures utilisations : Serre, Hydroponique, Eau
Avantages : Vous pouvez voir quels nutriments sont réellement disponibles pour vos plantes.
Inconvénients : Vous avez besoin d'un extracteur d'eau de porosité ou de plusieurs mesures avec un calcul.

La mesure de la conductivité électrique de l'eau interstitielle vous donnera la meilleure idée de l'expérience de votre plante dans le sol. Les plantes ne peuvent absorber les nutriments du sol que s'ils sont dissous dans l'eau près de leurs racines. Les mesures de la conductivité électrique de l'eau interstitielle vous donneront également des informations sur la façon dont les nutriments et les sels s'écoulent de vos champs.

Cela peut vous permettre de savoir comment ajuster l'irrigation et la fertilisation des cultures. Toutes ces méthodes sont précises lorsque vous utilisez un testeur ou une sonde avec compensation de température. Cela corrige vos mesures pour les changements d'activité ionique associés à la température.

Pour mesurer la conductivité de votre eau interstitielle, vous devez d'abord extraire l'eau du sol. Cela se fait avec un extracteur d'eau interstitielle ou un lysimètre à aspiration. Un lysimètre à aspiration est un long tube muni d'un bouchon en céramique poreuse non réactif. Le couvercle non réactif est important pour que les nutriments aspirés par l'eau n'interfèrent pas avec les relevés.

Les lysimètres créent une aspiration suffisante pour rompre la tension de l'eau dans le sol. Une fois la tension rompue, l'eau s'écoulera naturellement vers le haut dans le lysimètre. Nous recommandons fortement d'utiliser plus d'un lysimètre lors de l'échantillonnage près des plantes en raison des grandes variations de nutriments entre la surface et près des racines.

Comment mesurer l'eau interstitielle

  1. Installez le lysimètre.
  2. Extrayez l'eau du sol à la même profondeur que celle à laquelle vous échantillonnez habituellement.
  3. Une fois l'eau extraite, versez une partie de l'eau dans un bécher propre pour le rincer.
  4. Remplissez le bécher avec suffisamment d'eau extraite pour immerger la sonde.
  5. Rincez la sonde avec de l'eau désionisée, puis un peu de l'échantillon.
  6. Prenez votre mesure.

Mesurez la conductivité globale de votre sol

Meilleures utilisations : Mesures en continu, tests sur le terrain
Avantages : Conductivité totale de l'air, de l'eau et du sol. Facile à mesurer et ne nécessite aucun équipement supplémentaire.
Inconvénients : Ne peut pas faire la différence entre le sol, l'air dans le sol, ou l'eau dans le sol.

La conductivité électrique globale du sol mesure la conductivité totale. La conductivité totale comprend l'EC du sol, de l'air et de l'humidité dans votre échantillon. Tous ces éléments transportent des ions chargés qui sont mesurés par la conductivité. Cette mesure est très utile ; vous pouvez calculer la conductivité de l'eau interstitielle et la conductivité de l'extrait saturé à partir du résultat. Pour effectuer ce calcul, vous devez connaître la teneur en eau (la quantité d'eau présente dans le sol).

Comment mesurer l'EC globale

  1. Choisissez votre emplacement de test.
  2. Rincez la sonde d'essai avec de l'eau désionisée et assurez-vous qu'elle soit sèche.
  3. Vérifiez le sol et assurez-vous qu'il est humide.
  4. Utilisez une règle ou une tarière pour faire un trou dans le sol. Cela permet de conserver une profondeur d'essai constante.
  5. Insérez votre sonde directement dans le sol et prenez votre mesure.

Mesurer l'extrait de sol saturé EC dans une boue

Meilleures utilisations : Gestion des dépôts de sel, agriculture, champs.
Avantages : Salinité du sol, quelles cultures sont les mieux adaptées au sol.
Inconvénients : Plus de préparations d'échantillons, ce qui prend plus de temps.

Comment préparer une suspension de sol

(Vidéo en anglais, pensez à activer les sous-titres en français)

L'utilisation d'un extrait de sol saturé pour mesurer l'EC de votre sol nécessite un peu plus de préparation de l'échantillon. Mais cette méthode donne des résultats précis. C'est un bon moyen de quantifier la salinité de votre sol. Cette méthode est le moyen le plus traditionnel de mesurer la conductivité électrique du sol. Le sol est plein d'espaces entre les grains de matière. L'espace poreux entre les grains du sol peut contenir de l'air ou de l'eau. Pour saturer complètement un échantillon de sol avec de l'eau, il faut remplir d'eau tous les espaces interstitiels.

Comment mesurer dans une boue de sol

  1. Prélevez vos échantillons de sol dans votre champ.
  2. Assurez-vous que les récipients que vous utilisez ont été rincés auparavant avec de l'eau déminéralisée et qu'ils ont pu sécher complètement !
  3. Choisissez un échantillon et mélangez-le à de l'eau désionisée jusqu'à ce que le sol devienne une pâte collante et humide. Cette pâte doit contenir suffisamment d'eau pour que le sol devienne très boueux (bouillie épaisse).
  4. Laissez la bouillie se mélanger.
  5. Faites passer l'échantillon dans un filtre au-dessus d'un entonnoir.
  6. Une fois que l'échantillon est filtré, versez une partie de l'échantillon filtré dans un bécher propre pour le rincer. Ensuite, jetez l'échantillon utilisé pour le rinçage.
  7. Remplissez le bécher avec suffisamment d'eau extraite pour immerger la sonde.
  8. Rincez la sonde avec de l'eau désionisée, puis un peu de l'échantillon.
  9. Prenez votre mesure.

Le conseil Hanna Instruments
Lorsque vous prenez une mesure, rincez la sonde dans un échantillon supplémentaire avant de prendre une mesure. Cela peut vous aider à obtenir une mesure plus rapide et plus précise.

Choix de votre sonde de conductivité

Le choix de la sonde qui répond à vos besoins d'analyse est aussi important que la façon dont vous préparez vos échantillons de sol. Il existe deux principaux types de sondes utilisées pour les mesures de conductivité : les sondes à deux anneaux et les sondes à quatre anneaux. Tous les types de sondes doivent être correctement entretenus. (Cliquez ici si vous voulez passer directement à la section sur l'entretien).

Sonde de conductivité à 2 anneaux

Sondes de conductivité à deux électrodes

Avantages : Peu coûteuses. Petit volume d'échantillon. Pas d'effets de champ de frange.
Inconvénients : Nécessite un instrument de mesure différent pour chaque gamme de tests. Effet de polarisation.

La conductivité électrique peut être mesurée à l'aide d'une sonde à deux anneaux. Celle-ci est également connue sous le nom d'électrode ampérométrique. Cette sonde est peu coûteuse et très polyvalente. Les deux anneaux de la sonde sont fabriquées dans un matériau non réactif. C'est important car vous ne voulez pas qu'elles se corrodent ou réagissent avec votre échantillon.

Les anneaux sont isolés l'un de l'autre et n'entrent donc jamais en contact. Ils n'entreront jamais en contact avec votre échantillon. Les deux anneaux mesurent un courant qui passe à travers les ions de votre échantillon. Grâce à cette construction, vous n'avez pas besoin de beaucoup d'échantillon pour immerger la sonde.

Il y a un espace entre les anneaux qui doit être stable. Si vous pliez les deux anneaux dans la sonde, les résultats seront inexacts. Un nettoyage soigneux est nécessaire pour éviter toute accumulation entre les anneaux. La fine pellicule de résidus qui peut s'accumuler à la surface des anneaux est suffisante pour modifier la distance fixe entre elles. Cela entraînera des mesures inexactes.

Un autre problème qui peut survenir lors de l'utilisation de ce type de sonde est l'effet de polarisation. Ce phénomène est particulièrement fréquent dans les sondes à deux anneaux en acier inoxydable. Une charge électrique peut s'accumuler entre les broches et faire en sorte que vos mesures de conductivité soient plus basses qu'elles ne le devraient. Vous pouvez minimiser la polarisation en utilisant une sonde avec des anneaux en graphite. Les anneaux en graphite sont également moins réactives que les anneaux en acier inoxydable.

Lorsque vous utilisez une sonde à deux anneaux, il est important que vous soyez conscient de la quantité de conductivité de votre échantillon. La distance fixe entre les anneaux de la sonde signifie que les sondes sont plus performantes dans une certaine plage. Vous pouvez personnaliser votre achat de sondes de conductivité et de solutions d'étalonnage.

sonde de conductivité à 4 anneaux

Sondes de conductivité à quatre anneaux

Avantages : Une seule sonde couvre toute la gamme de tests. Plus grande précision dans les plages supérieures. Pas d'effet de polarisation.
Inconvénients : Effet de champ de frange. Volume d'échantillon plus important. Investissement financier plus important.

La sonde de conductivité à quatre anneaux, ou sonde potentiométrique, fonctionne différemment de la sonde à deux anneaux. Cette sonde fonctionne en utilisant quatre anneaux métalliques autour du corps interne de la sonde. Les deux anneaux du milieu servent d'électrodes de détection, et les deux anneaux extérieurs fournissent la tension électrique que les anneaux intérieurs contrôlent. Lorsqu'elle est introduite dans un échantillon, la tension chute proportionnellement à la conductivité. Ce changement est converti en conductivité.

La construction de la sonde à quatre anneaux lui permet d'être utilisée dans une large gamme d'échantillons. Cependant, pour que la sonde fonctionne, les trous d'aération situés au-dessus des quatre anneaux métalliques doivent être entièrement submergés. Cela signifie que lorsque vous utilisez une sonde de conductivité à quatre anneaux, vous devez disposer d'un échantillon plus grand pour obtenir des mesures précises.

Les sondes EC à quatre anneaux sont utiles dans la mesure où vous n'avez besoin que d'une seule sonde pour couvrir toutes les plages d'échantillons (jusqu'à 1 S/cm). Lorsque vous mesurez sur une large plage de conductivité, une sonde à quatre anneaux est une meilleure option qu'une sonde à deux électrodes. Cette sonde est plus précise dans les échantillons ayant une conductivité électrique plus élevée.

Bien que cette sonde ne présente pas d'effets de polarisation, elle présente l'effet de champ de frange. L'effet de champ de frange se produit lorsque le champ électrique autour de la sonde entre en contact avec le récipient de l'échantillon. Les côtés ou le fond d'un becher rendront vos mesures EC erratiques. Vous pouvez éviter cet effet en plaçant la sonde de manière à ce qu'il y ait une distance de 2-3 cm entre elle et les côtés du récipient. En raison des matériaux utilisés dans la construction d'une sonde de conductivité à quatre anneaux (généralement du platine), elle est plus chère qu'une sonde à deux anneaux.

Options d'analyse de l'EC du sol

Pour répondre à vos besoins en matière d'analyse, vous pouvez utiliser des testeurs numériques de conductivité directe du sol ou des conductimètres portatifs de conductivité directe du sol. Chacune de ces catégories possède de nombreuses caractéristiques et options pour vous aider à répondre à tous vos besoins en matière d'analyse.

Gardez à l'esprit qu'il est toujours préférable d'utiliser un instrument de mesure avec correction de température. La température peut modifier le comportement de la conductivité de votre sol, et elle peut modifier les performances de votre sonde de conductivité. Un conductimètre avec correction de température sera capable d'ajuster la mesure de la conductivité électrique à ces changements.

Testeur EC/°C pour sol avec sonde de pénétration - HI98331

Testeurs de conductivité pour le sol

Avantages : Facile à utiliser. Format de poche. Peu coûteux.
Inconvénients : Beaucoup sont des sondes à deux anneaux, donc si vous avez une large gamme de mesure EC, vous aurez besoin de plusieurs sondes.

Les testeurs de conductivité du sol sont des instruments de poche, simples et faciles à utiliser. La majorité de ces testeurs utilisent la technologie à deux anneaux. Certains testeurs, comme le testeur Soil Test™ HI98331, utilisent une sonde à quatre anneaux pour mesurer la conductivité du sol. Ils sont parfaits pour apporter des mesures de conductivité précises sur le terrain et sont également parfaits dans les boues de sol.

Une variété d'options permet d'adapter les testeurs à vos besoins en matière de tests. Vérifiez la composition du testeur. Les corps en plastique ou en acier durables contribuent à assurer une longue durée de vie aux sondes. Différents types de plastique sont les plus efficaces pour protéger votre sonde des concentrés d'engrais. Il existe des options étanches. Vous n'avez plus à craindre d'endommager accidentellement le testeur.

De nombreux testeurs numériques de conductivitésont également des testeurs combinés. Ils peuvent mesurer simultanément plusieurs paramètres du le sol. La plupart disposent des modes conductivité électrique et solides dissous totaux (TDS). D'autres testeurs peuvent également mesurer le pH de votre sol. Ces caractéristiques sont utiles, car vous n'aurez besoin de transporter qu'un seul testeur pour effectuer vos mesures sur le terrain.

Les testeurs peuvent vous avertir lorsque la batterie est faible. Cela vous évitera des mesures inexactes en empêchant les mesures lorsque l'alimentation est trop faible. La plupart des testeurs peuvent être étalonnés sur un seul point d'étalonnage. Certains testeurs combinés peuvent être étalonnés en utilisant le mode d'étalonnage rapide. Cela permet aux testeurs d'étalonner les différentes sondes de test (par exemple, pH et EC/TDS) en une seule fois.

Multiparamètre portatif étanche pH/EC/TDS - HI9814

Conductimètres portatifs pour le sol

Avantages : Précision de laboratoire sur le terrain. Plus d'options multiparamètres. Personnalisable
Inconvénients : Plus technique à utiliser. Plus cher.

Les conductimètres portatifs constituent la prochaine étape. Ils apportent la précision du laboratoire sur le terrain. Ces instruments varient en termes de conception et de fonctions. Certains ont une conception simple à deux boutons, tandis que d'autres ont un accès à un menu détaillé. La plupart des conductimètres portatifs pour sol sont capables de mesurer plusieurs paramètres à la fois. Les options d'étanchéité (IP67) et de résistance à l'eau (IP65) contribuent au bon fonctionnement de votre instrument.

Le fait de mesurer plusieurs paramètres à la fois vous permet d'avoir une solution tout-en-un avec des résultats de qualité laboratoire. Lorsque vous mesurez différents paramètres, il est facile de convertir l'EC en TDS ou en salinité. Vous pouvez même choisir votre facteur de conversion EC/TDS préféré. Cela vous permet d'obtenir facilement les résultats souhaités. Certains conductimètres peuvent être étalonnés avec une solution d'étalonnage rapide, tout comme les testeurs. Certains modèles sont équipés d'une sonde amplifiée (HI9814 GroLine). Les sondes amplifiées permettent de minimiser le bruit électrique dans les échantillons. Beaucoup de choses peuvent causer du bruit, ou des interférences électriques. Il s'agit notamment des moteurs, des pompes et des lampes de culture.

Si vous avez besoin de suivre et/ou de rapporter vos résultats, un conductimètre portatif est un excellent choix. Certains instruments sont capables de vous fournir des données conformes aux bonnes pratiques de laboratoire (BPL). Ces données comprennent des informations telles que l'heure, la date, les données d'étalonnage et les mesures enregistrées. Vous disposez ainsi de données traçables à communiquer.

Ces instruments portatifs nécessitent un peu plus d'expertise pour fonctionner que les testeurs. Certains sont dotés d'un bouton HELP dédié qui permet d'accéder à des didacticiels à l'écran. Les conductimètres portatifss sont un peu plus grands que les testeurs de conductivité. Ces instruments représentent également un investissement plus important qu'un testeur. Vérifiez toujours la gamme de mesure des instruments avant d'en acheter un. Cela vous permettra de vous assurer que vous utiliserez un instrument adapté à vos plages de conductivité.

Entretien et maintenance des sondes de conductivité

L'entretien et la maintenance de votre sonde de conductivité sont primordiaux pour obtenir des relevés précis. Le nettoyage, l'étalonnage et le stockage approprié prolongeront la durée de vie utile de la sonde. N'oubliez pas de considérer les sondes qui mesurent plus que l'EC ; la partie pH de la sonde nécessite également un entretien.

Nettoyage des sondes de conductivité

Nettoyer régulièrement

Garder vos sondes de conductivité du sol propres est la première étape pour obtenir des résultats précis. Cette étape permet également de prolonger la durée de vie utile de votre sonde. Un nettoyage incorrect peut modifier la façon dont les sondes réagissent aux échantillons. Les résidus sur les sondes peuvent faire en sorte que le conductimètre reçoive une mesure trop basse ou trop élevée. Il est important de nettoyer correctement votre sonde entre les relevés pour obtenir des relevés stables. Certains instruments de mesure vous avertissent lorsque votre sonde doit être nettoyée. Le type de votre sonde influencera la façon dont vous la nettoyez.

Pour une sonde EC/TDS, ou une sonde EC/TDS/Salinité :

  1. Commencez par rincer la sonde avec de l'eau déionisée.
  2. Les résidus sont collés à la sonde, utilisez un chiffon doux pour enlever les particules.
  3. Soyez très prudent lors de cette étape ! Certaines sondes ont un corps en verre et il faut faire attention en manipulant la sonde.
  4. Il n'est pas nécessaire d'exercer une forte pression, car cela peut déformer les sondes à deux sondes. Au lieu de cela, rincez la sonde et utilisez à nouveau le chiffon avec précaution. Le fait d'humidifier le chiffon avec de l'eau désionisée peut aider à éliminer les particules.
  5. Si vous utilisez un chiffon, veillez à rincer à nouveau la sonde, car toute fibre collée à la sonde pourrait interférer avec les relevés.
  6. Rincez à nouveau la sonde avec de l'eau déminéralisée.


Pour une sonde pH/EC/TDS/Température :

  1. Remplissez un flacon compressible ou un flacon pulvérisateur d'eau déionisée.
  2. Rincez la sonde avec de l'eau déminéralisée.
  3. S'il reste des résidus sur la sonde, NE PAS essuyer la sonde ! Utilisez plutôt une solution de nettoyage spécialement conçue pour les salissures.
    • Il existe plusieurs solutions de nettoyage, notamment pour l'usage général ou pour l'agriculture (dépôts d'humus et de terre).
  4. Lorsque vous utilisez une solution de nettoyage.
    • Rincez la sonde avant de l'immerger.
    • Laissez la sonde tremper dans la solution de nettoyage pendant 15 minutes.
    • Retirez la sonde de la solution de nettoyage.
    • Rincez la sonde avec de l'eau désionisée.
    • Placez la sonde dans la solution de conservation pendant au moins 1 heure avant de l'utiliser à nouveau.

Pour plus d'informations, et des directives étape par étape, sur l'entretien approprié des sondes combinées (en particulier les sondes qui peuvent également mesurer le pH), veuillez consulter "Le guide pratique pour tester le pH du sol".

Étalonnage des sondes de conductivité

Étalonner souvent

L'étalonnage d'une sonde de conductivité peut être délicat. Cela est dû au fait que les solutions d'étalonnage utilisées pour les sondes EC n'ont aucun pouvoir tampon. L'absence de pouvoir tampon signifie que les solutions d'étalonnage sont facilement contaminées. La contamination peut provenir de l'eau déminéralisée utilisée pour rincer la sonde. Elle peut également provenir d'autres étalons, de la solution de conservation d'une électrode pH ou de résidus d'échantillons. La contamination modifierait suffisamment l'étalonnage pour entraîner des étalonnages inexacts.

Il est beaucoup plus facile d'éviter la contamination en utilisant des solutions d'étalonnage en sachets. Les sachets à usage unique garantissent l'utilisation d'un standard totalement neuf pour chaque étalonnage. Une autre façon de réduire la contamination est d'utiliser un peu de l'étalon pour rincer la sonde. L'utilisation de la solution d'étalonnage pour rincer la sonde élimine les résidus de la sonde.

Le conseil Hanna Instruments
Certaines sondes peuvent utiliser une solution d'étalonnage rapide pour étalonner plusieurs paramètres de mesure à la fois.

Étapes d'étalonnage de la conductivité :

  1. Remplissez un flacon compressible ou un flacon pulvérisateur avec de l'eau déionisée.
  2. À l'aide du flacon, rincez la sonde.
  3. Si vous utilisez une solution d'étalonnage sachet à usage unique :
    1. déchirez ou coupez le sachet.
    2. Entrez dans le mode d'étalonnage de votre conductimètre.
    3. Assurez-vous que vous avez sélectionné la bonne solution d'étalonnage.
    4. Rincez la sonde avec une partie de la solution d'étalonnage.
    5. Insérez la sonde dans le sachet, en vous assurant qu'elle est correctement immergée.
    6. Laissez la mesure se stabiliser, et acceptez l'étalon.
    7. Retirez la sonde du sachet de standard et rincez-la avec de l'eau désionisée.
  4. Si vous utilisez une solution d'étalonnage en bouteille :
    1. Versez un peu de solution d'étalonnage dans un bécher propre et sec.
    2. Placez un barreau magnétique dans le bécher et placez le bécher sur un agitateur magnétique.
    3. Remuez l'étalon dans le bécher, puis jetez cet étalon.
    4. Remplissez le bécher avec suffisamment d'étalon pour immerger la sonde.
    5. Entrez dans le mode d'étalonnage de votre conductimètre.
    6. Assurez-vous que vous avez sélectionné la bonne solution d'étalonnage.
    7. Rincez la sonde avec un peu de solution d'étalonnage.
    8. Versez une partie du standard sur la sonde pour éviter toute contamination.
    9. Insérez la sonde dans le bécher jusqu'à ce qu'elle soit correctement immergée.
    10. Laissez la mesure se stabiliser, et acceptez l'étalon.
    11. Retirez la sonde du bécher et rincez-la avec de l'eau désionisée.
    12. Répétez ces étapes pour les autres solutions d'étalonnage.

Des étapes d'étalonnage supplémentaires peuvent être nécessaires si la sonde peut mesurer d'autres paramètres, tels que le pH.

Conditionnement des sondes de conductivité

Conditionner toujours

Le stockage d'une sonde de conductivité diffère selon le type de sonde. Une chose qui ne change jamais est que la sonde doit toujours être stockée propre. Rincez la sonde avec de l'eau déminéralisée pour éliminer tous les résidus de la surface.

Pour une sonde EC/TDS, ou une sonde EC/TDS/Salinité :

  1. Nettoyez la sonde. Suivre les instructions de nettoyage ci-dessus pour des instructions plus approfondies.
  2. Placez la sonde dans son capuchon de stockage ou son manchon de protection.

Pour une sonde pH/EC/TDS/Température :

  1. Nettoyez la sonde. Suivre les instructions ci-dessus pour le nettoyage avec une solution de nettoyage spécifique à l'agriculture.
  2. Une fois que la sonde est propre, stockez-la dans un capuchon de stockage contenant une solution de conservation ou une solution tampon pH 4,01.

Vous cherchez d'autres conseils pour les mesures de conductivité ? Téléchargez gratuitement notre guide: '10 conseils utiles pour la mesure de la conductivité'

Le sol est peut-être complexe mais...

...choisir la meilleure solution de test de conductivité électrique ne doit pas l'être ! Utilisez ce guide des tests de conductivité électrique pour vous aider à réduire vos options. Pour vous aider à choisir la meilleure option pour vos besoins en matière de tests de conductivité électrique, contactez-nous !.

 




< Retour